previous arrow
next arrow
Slider

Focus sur l’association DAR EL HIKMA

Créée en mars 2010, l’association Dar El Hikma s'est installée à Stains dans la banlieue nord de la région parisienne. C’est sur une surface de 600 m², que l'association accueille ses élèves dans des locaux récemment rénovés. Facilement accessible par l'autoroute A1, la nationale 1 ou par transport en commun (bus 150, bus 153 arrêt Charles Peguy, métro ligne 13/station université,…), l’association est située 68 rue Jean Durand, à quelques minutes de la mairie.
Voilà plusieurs années que Dar El Hikma propose un programme d'apprentissage du Coran et de la langue arabe selon la méthode des pieux prédécesseurs…

Avec 9 heures d’enseignements hebdomadaires pour les hommes (3 séances de 3 heures) et 7 heures pour les femmes (2 séances de 3h30), l’apprentissage du livre d’Allah est la principale préoccupation de l’association. Les cours sont dispensés en semaine (hommes/femmes) ou le weekend (femmes) au sein de groupes pouvant accueillir 15 adhérents maximum. Bien que complémentaire, chacune des leçons présente une spécificité qui sera précisée par l’enseignant lors du premier cours. Pour les débutants, l’enseignement des règles de tajwid se fait via notre livre Alif Ba Tajwid. A ces séances obligatoires s’ajoutent des créneaux de révisions, au bon vouloir de l’apprenant..

Officielle dans plus d’une vingtaine de pays, l’arabe est l’une des langues les plus parlée au monde. Aux quatre coins de la Terre, de plus en plus de personnes souhaitent apprendre, comprendre ou maitriser cette langue. La Collection Alif Ba est une série de manuels pour l’apprentissage de la langue arabe.

A travers la Collection Alif Ba, Dar El Hikma propose aux non arabophones, aussi bien enfants qu’adultes, une pédagogie différenciée permettant à chacun d’avancer à son rythme. La difficulté est qu’au sein de sa classe, l’enseignant accueille des adhérents ayant des capacités et des motivations parfois très différentes. Pour pallier à cette hétérogénéité du groupe, en facilitant à la fois le travail des apprenants et de l’enseignant, Dar El Hikma propose, via ses manuels de la collection Alif Ba, une trame pédagogique originale, des exercices multiples et divers, ainsi qu’une organisation spécifique des cours et des leçons.

La progression des notions a été rigoureusement travaillée de manière à ce que celles-ci soient facilement comprises et maîtrisées par l’apprenant. De plus, un soin particulier a été apporté aux choix des illustrations pour qu’elles puissent à la fois convenir à un public jeune et un public adulte.
Pour veiller à la bonne construction des bases de la langue arabe, nous nous sommes efforcés de suivre le cadre européen commun de référence pour les langues, et de traiter ainsi les différentes compétences du langage.

Qu’est-ce qu’une pédagogie différenciée ?

La pédagogie différenciée part du constat que dans une classe, un professeur doit enseigner à des élèves ou des étudiants ayant des capacités et des modes d'apprentissages très différents. Elle tente de donner une réponse à cette hétérogénéité des classes par des pratiques adaptant à chaque élève les programmes d'études, l'enseignement et le milieu scolaire. Bien souvent, l'enseignant ne va plus être le centre de la classe mais va mettre l'enfant ou l'activité comme intérêt central.

Quels sont les avantages d’une pédagogie différenciée ?

Ils sont nombreux. Pour n’en citer qu’une partie, une pédagogie différenciée :

- Respecte le rythme de chacun.
- Prend en compte les difficultés de chacun.
- Permet de faire évoluer chacun des élèves en fonction de ses capacités et besoins (et ainsi, de ne pas perdre d’élèves en cours d’année).
- Permet d’apporter une aide spécifique à chacun des élèves en difficulté.
- A pour but d’amener tous les élèves au bout de leurs possibilités.
- Permet d’ancrer les apprentissages en alternant les modes de groupement et les conceptions didactiques : travaux en petits groupes, en individuel, assistés par l’enseignant ou des pairs (en dyades symétriques ou dyssymétriques), …
- Permet d’être efficient et donc d’optimiser au mieux les apprentissages en fonction du temps passé sur une notion. Le temps pour réaliser une unité d’apprentissage n’est pas le même pour tous les élèves. Si on leur donne suffisamment de temps et s’ils sont aidés à résoudre leurs difficultés, tous les élèves peuvent atteindre leurs objectifs. La maîtrise sera d’autant plus accessible que l’enseignement sera adapté aux besoins de chaque élève.
- Prend en compte les données de la psychologie différentielle des aptitudes des élèves ce qui permet de proposer un curriculum adapté.

De combien de manuels la collection Alif Ba est-elle composée ?

Pour les personnes ne sachant ni lire ni écrire, il existe deux manuels de la Collection Alif Ba permettant l’apprentissage de la lecture et de l’écriture, toujours selon une pédagogie différenciée.
Pour l’apprentissage de la langue, nous souhaitons proposer 12 manuels divisés en 3 niveaux correspondant aux trois niveaux du CERCL (cadre européen commun de référence pour les langues) comme suit :

- Niveau A1 : manuels 1 à 4
- Niveau A2 : manuels 5 à 8 (rentrée 2019)
- Niveau B1 : manuels 9 à 12 (rentrée 2020)

A l’issue de l’étude des douze manuels, l’adhérent a acquis plus de 2000 mots et étudiés les règles essentielles de grammaire et de conjugaison lui permettant de s’exprimer correctement et de comprendre la majorité des phrases lues et entendues.

Comment les manuels sont-ils organisés ?

Chaque manuel comporte huit chapitres auxquels viennent s’ajouter deux annexes où d’autres thèmes sont abordés.
Chaque chapitre est composé :

- d’exercices autour du nouveau vocabulaire
- d’une ou de plusieurs notions grammaticales
- de textes et d’exercices permettant de travailler les quatre compétences du langage qui sont : la compréhension écrite, l’expression écrite, la compréhension orale, et l’expression orale.

Pourquoi y-a-t-il autant d’exercices autour du vocabulaire ?

Nous avons remarqué que l’apprentissage du vocabulaire était l’une des choses les plus difficiles pour les apprenants. Cet apprentissage se fait d’ordinaire à partir de la traduction des mots à apprendre. Cette méthode d’apprentissage reste très fastidieuse pour la plupart des apprenants, et semble très peu efficace en comparaison des efforts effectués… méthode peu efficiente. Il nous est donc paru indispensable de développer des exercices nombreux et variées permettant une mémorisation plus aisée et une meilleure maîtrise du vocabulaire.

A partir de quel tome l’apprenant est-il capable de lire sans harakats (sans vocalisation) ?

L’apprenant apprend dès le premier chapitre à lire le vocabulaire qu’il a mémoriser sans vocalisation. De plus, dans tous les chapitres (excepté les premiers à cause du manque de vocabulaire) il lui est demandé de vocaliser et de lire des textes non vocalisés. Ce type d’exercice ne pose en général pas de problème aux apprenants puisque l’apprentissage de la lecture sans vocalisation est progressif.

Une pédagogie différenciée s’appuie souvent sur du matériel varié permettant à chacun de travailler à son rythme. Est-ce le cas à Dar El Hikma avec la collection Alif Ba ?

Nous avons développé du matériel externe aux manuels afin de faciliter l’apprentissage et la révision des différentes notions et les interactions entre les apprenants. Ce matériel se compose de plusieurs éléments parmi lesquels :

- Des cartes flash du vocabulaire vu dans les différents manuels facilitant l’apprentissage du vocabulaire pour les élèves. Elles permettent également de réviser et d’interroger d’une manière plus ludique.
- Des cartes de nomenclatures pour faciliter l’apprentissage du vocabulaire pour les élèves ayant des difficultés.
- Une annexe pour la révision du vocabulaire classé par chapitre.
- Une annexe où le vocabulaire est présenté sous forme de photos et non d’infographies afin que l’apprenant n’associe pas une seule image à un mot.
- Une annexe où tous les textes étudiés, vocalisés et non vocalisés, sont regroupés. L’apprenant peut ainsi les relire plus facilement, la lecture ayant une place très importance dans la maitrise du vocabulaire.
- Un classeur de fiches d’approfondissement pour la révision des notions de grammaire et de conjugaison.
- Une annexe pour le professeur ou l’élève assistant, un de ses pairs, pour effectuer les exercices liés à la compréhension orale.
- Etc.

Comment le cours se déroule-t-il à Dar El Hikma ?

- Chaque élève s’assied avec son manuel.
- Un par un, ils vont voir le professeur qui explique à chacun la notion à travailler.
L’explication se fait très rapidement, de quelques secondes à une minute.
- Une fois l’explication faite, le professeur peut vérifier rapidement si l’élève a bien compris.
- Si la leçon semble comprise, le professeur demande à l’élève de retourner à sa place et de compléter ses exercices.
- Il en fait de même avec chacun des élèves.
- Une fois la page terminée, l’élève revient voir le professeur qui vérifie qu’il a correctement fait son travail. Si c’est le cas, l’élève passe à la leçon suivante. Dans le cas contraire, il lui sera indiqué les erreurs qu’il doit corriger.
- Le nombre de pages étudiées lors d’une séance sera déterminé par le professeur en fonction de la difficulté de celles-ci et de l’évolution de l’apprenant.
- Il sera demandé à l’élève de revoir à la maison ce qui a été vu en classe afin de consolider les acquis.

La spécificité de l’association réside dans le fait qu’on ne parle pas de « niveau » mais plutôt de « Classe » en fonction du livre qui est étudié. Le cursus d'apprentissage de Dar El-hikma comprend 6 Classes à travers lesquelles sont étudiés l'arabe puis les sciences religieuses : Classe Alif Ba, Classe An-Nahu Al-Wadih, Classe Al-Ajouroumiya, Classe Lamiyatou-l-af’al, Classe Al-Waraqat, Classe Ar-Rissala.

Classe Alif Ba

Tant par les supports (livres élaborés par Dar El Hikma) que par les cours (animation de séance), ce cycle d’enseignement présente de grandes spécificités.
Une série de 12 livres, Collection Alif Ba, est proposée aux adhérents. Ces manuels de ta’bir (expression écrite et orale), création de Dar El Hikma, vont permettre l’assimilation par un public francophone, de près de 2000 mots de vocabulaire, de 150 notions de règles de grammaire et de conjugaison et d’une quarantaine de textes. Pour ceux qui ne savent ni lire, ni écrire ou qui ont des lacunes sur ces points, en préambule à l’étude de cette collection, est proposé Alif Ba Lecture/écriture.
Pour être concret dans le discours, ces manuels répondent au cahier des charges du Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues (une classification dans la maitrise de la compréhension orale/écrite et de la production orale/écrite). Pour faire simple, à l’issue des 4 premiers tomes l’adhérent valide les acquisitions d’un élève en fin de cycle 3 dans l’école française (6e). A la fin du 8e tome, il sera sur une validation de cycle 4 (3e). Une fois la collection terminée, soit au 12e tome, le niveau est celui d’un élève de terminale.

La façon dont est fait le cours présente une particularité. Dar El Hikma a pris le parti de proposer ses enseignements via une pédagogie différenciée : chaque adhérents avance à son propre rythme. L’association part du constat que dans une classe, les adhérents ont des capacités et des modes d'apprentissages très différents.
Cette pédagogie tente de donner une réponse à cette diversité en adaptant à chacun les programmes d'études, l'enseignement et le milieu scolaire. Autrement dit, sur une année, dans une même classe, avec le même enseignant, un adhérent qui a des facilités pourra faire plusieurs tomes de la Collection Alif Ba alors qu’un autre ayant besoin de plus de temps, avancera à son rythme et en fera moins.

Dans la Classe Alif Ba, débutants et confirmés sont dans un même groupe. Ce qui les différencie, est le tome de la collection qu’ils étudient. Vu que l’avancement est propre à chacun, l’étude de cette collection est intemporelle (quelques mois, une année, deux années, …)

Classes Al-Ajouroumiya, Lamiyatou-l-af’al, Al-Waraqat, Ar-Rissala.

Pour ces Classes, Dar El Hikma a choisi d’utiliser la méthode des Moutounes. A noter que pour ces Classes, il y a une logique de progression (l’adhérent doit commencer par la Classe Al-Ajouroumiya puis Lamiyatou-l-af’al ensuite Al-Waraqat et termine avec la Classe Ar-Rissala) et chacune a un parcours de formation d’une année (deux ans pour la classe Ar-Rissala). Le cours est magistral.

L'ouvrage support, Qourratou-l-’Ouyoun, a été élaboré par Dar El Hikma. C’est un recueil de textes de références (Moutounes) dans diverses sciences et reconnus dans le monde musulman. Ces textes ont été étudiés puis enseignés par les plus grands savants d’hier et d’aujourd’hui. De nos jours, ils sont fortement recommandés pour acquérir une science dans n’importe quel domaine.

Le procédé consiste à étudier et mémoriser les textes. Cette méthode est celle des pieux prédécesseurs. C’est la meilleure façon d’apprendre la science, de la retenir et de la maîtriser. Ibn Wahab, qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit : « J’ai entendu El Imam Malik dire : sérénité, quiétude et crainte sont les maître-mots de l’étudiant ; son droit chemin est de suivre les traces de ceux qui l’ont précédé ». Celui qui veut donc réussir ne doit pas s'en écarter.

Durant la Classe Al-Ajouroumiya est étudié Al-Ajouroumiya (dans la grammaire) puis une petite poésie dans de vocabulaire, Mouthalath Qoutroube et enfin l’introduction et le 1er chapitre de Lamiyatou-l-af’al (dans la « conjugaison).
C’est aussi à partir de cette année que débute le programme de formation des professeurs (les adhérents prendre en charge des groupes de révision). Ibn Al Moubarak, qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit : « L'intention étant la première étape, ensuite vient l’écoute, puis la compréhension, puis l’apprentissage, puis la mise en pratique et enfin la diffusion de cette science. Son prix est que tu la confies à celui qui va l’apprendre et la mémoriser ».

Pour la Classe Lamiyatou-l-af’al sont étudié la suite de Lamiyatou-l-af’al, une petite poésie sur le bon comportement, Nasiha ibn Aloumine et enfin une poésie dans l’éloquence, Miyato-l-ma’any.
L'apprentissage de la langue arabe est indispensable pour comprendre le Coran et la Sounnah et débuter l'étude des sciences religieuses. C'est pour cette raison que Dar El Hikma n'enseigne les matières religieuses qu'après validation de la Classe Lamiyatou-l-af’al.

Avec les Classes Al-Waraqat et Ar-Rissala, c'est l'apprentissage de la jurisprudence islamique qui est au cœur des enseignements.
Comme pour la langue arabe, l'adhérent doit mémoriser des Moutounes pour les fondements de la jurisprudence islamique, Oussoul al-Fiqh, (tels que Al-Waraqat) et d'autres pour l’initiation à la jurisprudence (tel que Ar-Rissala).
Grace à la mémorisation d'ouvrages comme Al-Bayqouniya, les adhérents découvriront la terminologie du Hadith. Il devra également mémoriser certains hadiths de jurisprudence que l’on retrouve dans l'ouvrage Boulough Al-Maram

En plus de ce qui leur est enseigné, les élèves apprennent à faire des recherches (sur demande du professeur ou spontanément), à les exposer à leurs camarades, à rechercher le débat avec science et respect d’autrui. En plus des cours d’apprentissage de l’arabe, chaque week-end des séances de révisions sont proposées pour les niveaux 1 à 4. La révision est essentielle. Comme il a été rapporté « la science ne s’acquiert qu’avec la mémorisation ». Ali ibn Abi Talib, qu’ALLAH l’agrée et lui fasse miséricorde, a dit « Visitez-vous et révisez –ce qui a été appris- car sinon, la science inéluctablement disparaîtra ».
En plus des enseignements du Coran et de la langue arabe, Dar el Hikma familiarise ses adhérents à la vaste et riche culture arabo-musulmane grâce à plusieurs cours optionnels : initiation à la poésie arabe et à la métrique, initiation à la calligraphie arabe,… Cette richesse culturelle nous est transmise à travers les écrits de nos prédécesseurs. La lecture ayant une place importante dans notre religion, Dar El Hikma a ouvert un club de lecture pour ses élèves. Spécifique à notre association, cette assise bihebdomadaire, est une occasion de découvrir de nombreux livres dans des sciences et domaines variés. L’objectif de ce club est de permettre aux élèves de mieux connaître les grands auteurs de notre communauté, mais également de susciter chez les élèves le goût et l’amour de la lecture. Ce club est une invitation à voyager à travers les siècles et les régions qui ont marqué notre civilisation.

L'institut Dar El Hikma accueille les enfants tous les dimanches matin pendant quatre heures. Les cours sont répartis sur quatre niveaux. Les deux premiers groupes sont réservés aux enfants ne sachant ni lire, ni écrire. Le livre au programme pour ces deux groupes s'intitule Alif Ba (les deux tomes : arabe et tajwid, sont chacun accompagnés de leur manuels d’exercices).
En plus de ces enseignements, de nombreux ateliers ludiques sont proposés aux enfants à chaque séance afin de consolider leurs acquis. Le niveau trois est réservé aux enfants sachant lire mais dont la lecture n’est pas totalement fluide. Au programme de cette année, le Tome 2 de Médine, a été choisi pour améliorer la lecture et acquérir du vocabulaire.
Enfin, au programme du quatrième niveau, le livre An-nahou Al-wadih est enseigné pour l'étude des bases de la grammaire et la mémorisation de vocabulaire. Au cours de cette quatrième année les élèves devront également mémoriser quelques hadiths parmi les 40 hadiths de l'imam An-nawawi.

 

Un avenir à DAR EL HIKMA


						
			

Lorsqu'on parle d'avenir on pense tout de suite à nos enfants. L'apprentissage du Coran fait partie intégrante de l'éducation de nos enfants. Pour l'apprentissage de l'arabe, force est de constater que les programmes enseignés dans les différents instituts sont très limités. Les élèves n’apprennent bien souvent que les lettres de l'alphabet et quelques mots de vocabulaire. Les enfants sachant déjà lire et écrire ne peuvent évoluer dans une structure adaptée.
L'association souhaite permettre aux enfants ayant des acquis en langue arabe de continuer à évoluer. Par groupe de 15 élèves maximum, les enfants étudieront et mémoriseront des textes en langue arabe (moutounes) toujours selon la méthode des pieux prédécesseurs. Les enfants ont souvent moins de difficultés à mémoriser que les adultes. Il faut donc en profiter pour stimuler cette mémoire. N'oublions pas que nos enfants représentent l'avenir. Il est donc important de nous soucier de leur éducation religieuse. Un enseignement des bases de la langue arabe sera proposé aux jeunes élèves n’ayant aucune connaissance de la langue (alphabet, écriture, prononciation).

Au cœur de Paris, dans le 2ème arrondissement, à quelques mètres du musée du Louvre se trouve le Site Richelieu (annexe de la Bibliothèque Nationale de France). Dans cette annexe de la BNF sont stockés des dizaines de milliers d'ouvrages en arabe. Dar el Hikma a pour projet de retranscrire certains de ces manuscrits datant des premiers siècles de l'islam. L’association veut également inciter ses adhérents à découvrir ces lieux malheureusement peu fréquentés par les membres de notre communauté. A terme, l'association Dar El Hikma souhaiterait également ouvrir une maison de traduction.

Voyager à travers les livres est une chose formidable mais se déplacer sur les lieux évoqués dans ces livres est encore mieux. Dar el Hikma souhaite organiser des séjours pédagogiques pour découvrir l’héritage islamique et permettre à ses adhérents d’enrichir leur culture. Des voyages riches en émotions sur les traces d’Ibn Malik en Andalousie, ou de d’Ibn Ajroumy à Fès, sur les bancs de Zaytouna (première université islamique fondée au 2ème siècle) en Tunisie, sur les terres de notre prophète (سلم و عليه الله صلى) et de ses compagnons (profiter de la bibliothèque du masjid an-Nabawi à Médine, contempler la Ka’ba, celle qui a inspiré plus d’un savant),… L'association souhaiterait également organiser des séjours linguistiques au Maghreb où les adhérents pourraient étudier pendant quelques semaines dans un de nos instituts partenaires.

L'un des projets les plus ambitieux de l'association Dar el hikma est la création d’annexes à travers la France. Même s’il existe, en région parisienne, de nombreuses associations permettant d'apprendre le Coran et la langue arabe, elles sont beaucoup plus rares en province alors que la communauté est tout aussi importante. Ces établissements seront dirigés par d'anciens membres de l’association jugés aptes à diriger de telles structures dont l'objectif est de répandre le bien.